PERMIS EN 35 MINUTES

NOTA :
Depuis le 15 mars 2010, le Finistère est passé au nouveau C.E.P.C. basé sur un bilan de compétence et non plus sur la faute éliminatoire : ENFIN !

Personnellement, je n'ai pas vu de différence quant aux résultats !
C'est toujours aussi pointu !

 

Cet examen est basé sur des directives européennes mais surtout sur les causes accidentogènes des
conducteurs débutants
donc, l'intérêt de ce temps d'examen est de tester le candidat pour savoir s'il est
 vraiment prêt pour rouler seul dans différentes situations et en sécurité. But fixé par le programme national
de formation (le P.N.F.)

En plus, il donne la possibilité à l'examinateur de gérer le stress du candidat de façon qu'il puisse montrer ses
 réelles capacités à la conduite.

Informations intéressantes : Les statistiques tenues sur les passages des examens pratiques B, démontrent
que la faute éliminatoire arrive en moyenne à la 13ème minute de conduite. Avec le permis en 22 minutes,
un candidat pouvait échapper à ce passage fatidique car le temps de conduite variait autour de ces
fameuses 13 minutes. Avec le permis en 35 minutes, le candidat a 25 minutes de conduite obligatoires.
Il ne peut absolument plus échapper à ce passage de fautes éliminatoires sauf si il est absolument prêt.

Dans "La Tribune des Auto-écoles" du mois de décembre 2005, un article est consacré au taux de réussite
nationale du permis B. En 1ère présentation en 2003, le taux était de 55,14 % pour 53,29 % en 2004.
Cette baisse est attribuée à la mise en place progressive du permis en 35 minutes. A chaque trimestre, de
nouveaux départements passent aux 35 minutes comme pour le Finistère. L'érosion du taux de réussite va donc
à mon avis continuer. Deux points importants sont à retenir, Le taux englobe les conduites accompagnées qui
ont plus de réussite qu'une formation traditionnelle mais, ce succès est également en baisse. J'ai entendu dire,
(information que je ne peux pas vérifier) que le taux national de réussite formation traditionnelle donc sans
 les A.A.C. serait légèrement inférieure à 40 % sur ce nouvel examen.
La moyenne des heures de formation serait passée de 29 heures à près de 40 heures pour ce même permis.

Donc, quelle que soit l'auto-école que vous choisirez, avec le niveau réclamé dorénavant,
 il vous faudra largement dépasser les 20 heures réclamées initialement par le P.N.F.
Pour info, sur le centre d'examen de Brest, la moyenne est de 35 heures pour un 1er passage
 et 47 heures pour l'obtention du permis au 1er passage : Pourquoi ?
 

Déroulement de l'examen

Les candidats passeront un par un. Dans le véhicule de l'auto-école, il y aura donc le candidat au volant,
l'expert à l'avant droit et l'enseignant à l'arrière.
 

                                       DÉPART DES 35 MINUTES

L'expert et l'enseignant sont dans le véhicule. L'expert vérifie le dossier. S'il y a un problème administratif,
 il se renseignera auprès de l'enseignant. Le candidat ne participe pas à cette vérification
pour lui éviter un stress supplémentaire. Je tiens à préciser que depuis que je fais ce métier, jamais un
échange d'information quant aux capacités d'un candidat ne m'a été demandé. Si cela devait se produire,
ce que je doute fort, je ne donnerais pas cette information. C'est au candidat de montrer ses capacités.

                            Le candidat est invité à monter dans le véhicule.

Il y aura le "BONJOUR" de l'examinateur : C'est quelques mots entre le candidat et l'examinateur.
Le but de ce "bonjour", est d'atténuer un peu le stress en faisant "connaissance".
Puis l'examinateur annoncera les consignes de l'examen et se qu'il attend du candidat.

Exemple : Pendant le trajet que nous allons faire ensemble, je vous demande d'assurer la sécurité
                  du véhicule et des usagers qui nous entourent, de respecter le code de la route, de venir
                  rapidement aux maximums des vitesses autorisées jeunes conducteurs dès que c'est possible,
                  d'adapter cette allure en fonction des situations, de prendre toutes initiatives à savoir les
                  dépassements. Si vous n'avez pas compris une information, n'hésitez pas à me demander
                  de répéter. En cours de route, je vous demanderai de manipuler un accessoire etc.....

                 Dès que vous êtes prêts, on partira par....
 

Le véhicule doit être en circulation pendant 25 minutes hors manœuvres et questions.

Si le candidat commet une faute éliminatoire au début de l'examen, celui-ci se poursuivra quand même jusqu'au
bout sauf si la conduite du candidat est jugée dangereuse.

Pendant ce temps, le candidat doit avoir environ un tiers de conduite en ville (phase urbaine avec des rues ou
zones limitées à 30,50 et 70, deux tiers de conduite sur routes de campagnes et voies rapides (N12,165, 265 à Brest),
2 manœuvres à réaliser et à répondre à 2 questions (simples) de mécanique.

Voila, jusqu'ici rien n'a changé !

Voici le principe de la nouvelle grille d'évaluation

Mais avant, petite mise au point.
Au journal télévisé de 20 h le 05 avril 2010, la présentatrice a dit que les actions sont notées 1, 2, 3 points.
Elle a juste un peu oublié le zéro et la faute éliminatoire donc, 5 notes

VOICI la matrice d'évaluation
Pour agrandir la matrice : tenir la touche Ctrl et tournez la molette de la souris


                                   CONNAÎTRE ET MAÎTRISER SON VÉHICULE

S'avoir s'installer et assurer la sécurité à bord.
        Il s'installe correctement au poste de conduite, s'assure valablement de la sécurité à bord => 2 points
        Il ne réalise que partiellement ces opérations => 1 point
        Il oublie 1 élément mettant en cause la sécurité => 0 point
        Nota : Sur ce critère on ne peut pas avoir une élimination ni 3 points.
Un truc : Si besoin, le candidat allume les feux, les essuie-glaces et il demande :
               Les portes sont bien fermées et tout le monde est attaché ===>>> 2 points facilement gagnés

Effectuer des vérifications du véhicule.
Connaître et utiliser les commandes.
     
Évaluer chaque compétence selon une approche à 4 niveaux.
       Tout est correct => 3 points
       Si la vérification intérieure est correcte => 1 point
       Si la vérification extérieure est correcte => 1 point
       Si la réponse en lien avec la question sécurité routière est correcte => 1 point
       Si tout est faux ou aucune réponse => 0 point

Si vous avez révisé sur mon site vous gagnez encore 3 points de plus. Voilà déjà 5 points facilement
acquis. Il vous en manque encore 15 que vous pouvez gratter sur les autres critères.
                     VOUS APPROCHEZ DU PERMIS  SI ! SI !  ALORS PAS DE BÊTISE OK !


Maintenant, nous avons les 6 critères suivants qui sont notés sur 5 niveaux d'appréciation.

APPRÉHENDER LA ROUTE.
          - 1° Prendre l'information
          - 2° Adapter son allure aux circonstances
          - 3° Appliquer la réglementation

PARTAGER LA ROUTE AVEC LES AUTRES USAGERS.
          - 4° Communiquer avec les autres
          - 5° Partager la chaussée
          - 6° Maintenir des espaces de sécurité

1er niveau : faute éliminatoire.
Quelles que soient les notes attribuées aux compétences, toute action, non action, tout comportement dangereux du
candidats plaçant les autres usagers et/ou le véhicule dans une situation où la sécurité dépendrait essentiellement
des réactions des tiers constitue une erreur éliminatoire.

2ème niveau : 0 point.
Il démontre à plusieurs reprises, malgré les signalements répétés de l'expert, une incapacité à restituer une composante
essentielle de la compétence. Pour autant, la sécurité n'a pas dépendu des tiers ( Modification du 11 août 2011)
(Ancien texte : Cette incapacité pourrait mettre en cause la sécurité immédiate du véhicule, des passagers
ou des usagers de la route, bien que les circonstances de l'examen ne permettent pas de la révéler.)


3ème niveau : 1 point.
La compétence est en cours d'acquisition mais mal maîtrisée et qu'elle a été mise en oeuvre pendant l'examen, mais de
manière incomplète. (Phrase supprimée : Cette compétence faiblement restituée pourrait avoir une incidence sur la
sécurité dans certaines circonstances. La sécurité n'est pas mise en cause pendant l'examen.)


4ème niveau : 2 points.
Démontre qu'il sait faire pendant l'examen. La compétence est acquise (supprimé : est restituée de façon irrégulière ou
 à des niveaux de qualité variables.)
Elle a été lise en oeuvre pendant l'examen à des niveaux de qualité variable
Bien qu'imparfaites, la régularité et la qualité de restitution permettent de maintenir la sécurité à un niveau correct
pendant tout l'examen.

5ème niveau : 3 points.
La compétence est correctement et régulièrement restituée. Il sait la mettre en oeuvre chaque fois que cela est
nécessaire.
Ce niveau ne correspond pas à une prestation parfaite et l'évaluation doit tenir compte tant du contexte de
réalisation des actions de conduite que de l'expérience limitée du candidat.
L'acquisition globale et la restitution régulière de la compétence permettent de maintenir un bon niveau de sécurité
pendant tout l'examen.
 

COURTOISIE AU VOLANT :
    S'il fait preuve pendant l'examen d'une attitude préventive et courtoise envers les autres usagers, et plus
    particulièrement les plus vulnérables => 1 POINT.

CONDUITE ÉCONOMIQUE ET RESPECTUEUSE DE L'ENVIRONNEMENT :

    S'il démontre pendant l'examen sa capacité à adapter sa conduite de manière à économiser la consommation de
    carburant et à limiter les rejets de gaz à effet de serre en maintenant de bonnes conditions de sécurité => 1 POINT.


                      
AUTONOMIE CONSCIENCE DU RISQUE.

  
Pendant environ 5 minutes, le candidat roule à son initiative. L'expert lui demande de rejoindre une destination
   ou de suivre une direction. Pendant ce trajet, il fait la manoeuvre de son choix ou choisit une place pour la réaliser.

                                      3 APPROCHES DE COMPÉTENCE
Analyse des situations :
     
L'évaluation intègre l'observation de son comportement et la pertinence de ses réponses fournies au
      questionnement éventuel de l'expert.

Adaptation aux situations :
      Même évaluation que le bloc analyse.

Conduite autonome :
    L'évaluation porte sur sa capacité à suivre seul un itinéraire, à se diriger vers un lieu précis,
    en utilisant la signalisation et la capacité à trouver un emplacement pour réaliser une manoeuvre.

Si la compétence est correctement restituée il a donc un 1 point par approche.
Si la compétence est restituée partiellement ou de façon irrégulière il n'a que 0,5 point
Si c'est non restitué ou de façon insuffisante, 0 point.
 

              Donc, vous pouvez avoir un total maximum de 31points

                                           
MAIS

Si vous avez moins de 20 points, vous êtes ajourné !
 

 

                          MANOEUVRES

Les manœuvres sont les suivantes :   N° 1 Marche arrière en ligne droite
                                                       N° 2 Marche arrière en courbe
                                                       N° 3 Créneau (gauche ou droite)
                                                       N° 4 Rangement en épi (marche avant ou arrière, droit, gauche)
                                                       N° 5 Rangement en bataille (gauche, droit, marche avant ou arrière
                                                       N° 6 Demi-tour
                                                       N° 7 Freinage pour s'arrêter avec précision à partir d'une allure rapide

L'expert annonce clairement la manœuvre puis, il précise au candidat ce qu'il attend de lui.

Le terrain peut être en légère déclivité montante ou descendante.

Le candidat doit réaliser seul sa manœuvre et dès qu'il la juge terminée, il doit mettre le frein à main, passer
au point mort et annoncer à l'expert qu'il a terminé. En réalité, la manœuvre ne sera terminée que lorsque
le véhicule sera sorti du stationnement et remis en circulation (point de départ de la manœuvre) sauf pour la
marche arrière et le demi-tour.

ATTENTION : ON DOIT POUVOIR DESCENDRE DU VÉHICULE DES 2 CÔTES

Le candidat ne fera pas deux fois le même type de manœuvre. Une des deux manœuvres doit comporter
obligatoirement une marche arrière.


Les questions de mécanique:
                                             Une question sur l'intérieur du véhicule  : VI
                                             Une question sur l'extérieur du véhicule : VE
                                             Une question sur la sécurité routière

Ces questions sont numérotées de 1 à 100 et sont choisies à partir des 2 derniers chiffres du totaliseur du véhicule.
Exemple : Question VI, le totaliseur affiche 10852 km donc question 52. Si le véhicule ne comporte pas
l'accessoire demandé dans la question, alors l'expert passera à la question suivante (53 dans l'exemple).
L'expert peut choisir la première question pour le premier candidat si elle est posée dès le début.

L'expert a le choix du moment pour réaliser les questions et manœuvres. Si le candidat est trop stressé et que la
conduite s'en ressent, il peut arrêter le véhicule pour poser une des deux questions puis, repartir faire une
manœuvre plus loin pour permettre au candidat de souffler un peu en provoquant des coupures dans la
conduite et, recommencer avec l'autre question et manœuvre. Si tout va bien, il  profitera de la manœuvre
pour poser la question de mécanique.

            Vous pouvez constater que l'examinateur s'occupe de la gestion du stress de son candidat


                                  RÉSULTAT PAR LA POSTE !

         


                                        Je réponds à quelques questions :

Non, les auto-écoles ne connaissent pas à l'avance l'expert qui fera l'examen : c'est la surprise !

Non, il n'y a pas de quota !

Il n'y a pas de circuit d'examen. Vous n'avez qu'à compter un rayon de 15 minutes autour du centre
d'examen et avec toutes les routes comprises dans ce cercle, vous avez le choix des probabilités de trajets.
 

         La réputation des examinateurs est souvent faite par des candidats ajournés !

J'entends parfois :

    "Il m'a pas donné le permis...."

           C'est un examen, pas un cadeau. Le candidat doit prouver qu'il est capable de maîtriser le
              véhicule et sa conduite. Si c'est le cas, l'expert délivrera le permis de conduire.

                            En plus de 16 ans de métier, je n'ai pas vu d'ajournement non justifié.
                                      N'oubliez pas, ils sont comme vous : des Humains !

 

Nota : Je reçois des courriels de candidats qui viennent de passer leur examen.
Ils (ou elles) me font des compliments sur mon site sur le nombre d'informations
que je donne et également la gratuité des vérifications. Du fond du coeur, MERCI !

Je sens, qu'au travers des ces courriels, auxquels je réponds, il y a une recherche
de réconfort. On me donne des informations sur le déroulement de l'examen
et on me demande mon avis. J'aimerai pouvoir répondre favorablement et avec
un "OUI" plein d'encouragement mais, je ne suis pas l'expert de cet examen et en
plus, je ne suis pas dans le véhicule. Il est seul juge !

    Vous comprendrez que je ne peux absolument
               pas répondre à la place de l'expert.


                                                                           Retour page accueil

Auto-école LECLERCQ 25 rue de Gasté 29200 BREST  tél/fax : 02.98.801.307
conduite.leclercq@sfr.fr